mercredi

Balade culturelle à Rouffach (Haut-Rhin/France)





Nous étions nombreux , toute une bande de copains, à visiter la jolie petite ville de Rouffach. Le soleil était de la partie, mais il faisait plutôt frisquet. Gants, bonnets, grosses doudounes étaient les bienvenus.
Le guide, un Monsieur "d'un certain âge" amoureux de Rouffach, tout en n'y étant pas natif, a su partager avec nous une authentique passion de cette charmante petite ville Alsacienne.

""Rouffach est situé dans la plaine d'Alsace, longue bande affaissée entre les Vosges et la Forêt-Noire, qui constitue un fossé d'effondrement provoqué par le contrecoup des soulèvements alpins et jurassiques. ""

La visite a débuté sur le parking de l'église.
L’histoire de l’Eglise Notre Dame de l’Assomption de Rouffach débute dès le XIème siècle avec la construction d’une basilique de style roman. A la fin du XIIème siècle, des contreforts sont ajoutés. Les siècles suivants voient d'autres rajouts et améliorations.
La dernière amélioration apportée au monument date de 1918, date à laquelle une nouvelle sacristie est construite côté sud du chœur. 

D'autres découvertes le long de notre parcours :
Dans la rue de la Poterne, nous avons vu la maison natale de François-Joseph Lefebvre, Duc de Dantzig, Maréchal et Pair de France né en 1755.

Quelques remarquables maisons à colombages, d'autres  très anciennes architectures et nous voilà sur les remparts.
Le projet de la ville est de réhabiliter ces remparts . Un début prometteur nous laisse présager un bel avenir à cet endroit. Les vestiges des défenses de Rouffach ne sont pas spectaculaires. Il reste très peu de traces des remparts.  Parmi ces quelques vestiges la
tour des Sorcières (ou Hexenturm) s'élève à proximité de l'ancien Hôtel de ville. La base de ce bâtiment est cylindrique et remonte au XIIIème siècle. La partie supérieure, couronnée d'un parapet crénelé et d'un toit à quatre pentes, est carrée, mais ne date que des XIVème et XVème siècles. De malheureuses victimes accusées de sorcellerie y attendaient leur exécution sur le bûcher.
L'ancien hôtel de ville jouxte cette tour. il est formé de deux bâtiments principaux apparemment jumeaux et d'une dépendance bâtie en enfilade. Malgré leur ressemblance, les deux constructions principales ont été érigées à des décennies d'intervalle. La partie la plus ancienne, voisine de la tour, date du début du XVème siècle.

Nous retournons vers le centre ville et admirons encore quelques autres particularités architecturales de Rouffach.
Les photos prises durant la balade  sont ici

A 15 kms au Sud de Colmar, Rouffach est donc une destination de choix pour les amoureux de vieilles pierres, d’authenticité, de terroir et de nature préservée, en somme une ville où il fait bon vivre.

1 commentaire:

  1. bonjour, contente de trouver sur votre blog des photos de Rouffach où mon mari et moi avons passés il y a 5 ans un délicieux et inoubliable séjour à l'hôtel de Lyon. On espère y retourner un jour.

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog

Articles au hasard

Blogger
UniversFrancais: Le moteur de recherche pour la France