lundi

Des mégalithiques en Alsace ?




Je viens de découvrir le "coin perdu" - le "Verlorene Eck" lors d'une balade dans la forêt communale de Rosheim dans le Bas-Rhin. Cercle de Pierre ou Jardin de Merlin avec son cromlech, ensemble de pierres dressées,  une enceinte sacrée placée sous le signe de l’eau. De même, le tumulus, une montagne cosmique ou tertre funéraire,  placé sous le signe de l’air est représenté ainsi que les dolmens, chambres sépulcrales, du signe de la terre. Les menhirs, quant à eux symbolisent le signe de feu. Ces pierres témoignent de nos origines celtiques mais également universelles : « Le minéral est la mémoire de l’univers ».

Du Verlorene Eck ont peut randonner vers le sommet du Heidenkopf (tête des Païens) à 787m d’altitude, lieu déjà peuplé au Néolithique.

Le Verlorene Eck : une énigme ?  
"" La découverte sur ce site, de quelques pierres imposantes en forme de stèle ainsi que d'un grand nombre d'autres pierres taillées, ont permis de valoriser ce coin de forêt légendaire (Club Vosgien de Rosheim) ""
Un parent passionné m'a donné quelques indications fort utiles sur ce site d'une particulière beauté : pierres levées formant plusieurs cercles, dolmens et menhirs !
L'album entier des photos prises sur le site en cliquant ici
L'Alsace, terre de Mégalithiques ? (Mégalithe : du grec "méga"=grand et "lithos"=pierre.)
"Les Celtes n'ont jamais érigé des mégalithiques, mais les ont certainement modifiés et surtout utilisés, ayant bénéficié du savoir des anciens prêtres "chamanes" du néolithique"
"Le "Verlorene Eck" était certainement un lieu sacré initiatique utilisé par les chamanes celtiques (les Druides). Une horloge astronomique, un calendrier lunaire et solaire, où des phénomènes naturels y étaient observés."

Plusieurs rayons telluriques convergent en cet endroit. Les Celtes ont vraisemblablement choisi cet endroit pour cette raison. En effet, les Celtes prêtaient des vertues curatives à ces rayons.
Depuis fort longtemps, les habitants de la région  ont pris pour habitude d'en faire leur lieu de sortie régulière, leur permettant de se familiariser avec le site, afin de rentrer en harmonie cosmo-tellurique avec le minéral.

Je ferai référence ici à un site que je viens de visiter dont je vous livre un cours passage :

"" Une hypothèse est très en vogue et que je n'ai pas encore abordée, c'est celle qui consiste à dire que les menhirs et autres mégalithes suivaient en fait les lignes de force telluriques de la planète.
Les anciens initiés celtes, ayant conservés grâce à une parcelle de très anciennes traditions orales, perpétuant ainsi une petite partie des connaissances ancestrales de certaines Lois Universelles, bien que pouvant ne pas être systématiquement les planteurs de menhirs, les bâtisseurs des dolmens ou d'autres assemblages de pierres, tels les cromlechs, en connaissaient les propriétés énergétiques vibratoires : Ils les utilisaient à leur profit et à celui des populations locales.
Il se dégage de chacune de ces Pierres, solitaires ou assemblées, de ces constructions plus ou moins élaborées, tout un rayonnement, permettant aux officiants réunis sur ces emplacements, d'obtenir la formation d'Egrégores, de Vortex énergétiques, engendrant différant phénomènes naturels agissant sur le psychisme, le mental, l'Esprit et, aussi, sur le physique des fidèles assemblés là à certaines époques soigneusement déterminées""

l'article en entier en cliquant ici




Il fût un temps ou les hommes qui levaient les mégalithes et autres monuments gigantesques de la planète communiaient avec la nature, avaient accès aux mondes situés dans d'autres dimensions et univers parallèles et parlaient aux dieux.

« L'homme voyage souvent très loin du lieu où il vit alors qu'il ignore les lieux magiques et vibratoires de sa région et de son pays. »
Adolphe Landspurg


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Articles au hasard

Blogger
UniversFrancais: Le moteur de recherche pour la France