mercredi

Biennale d'aquarelles à Ribeauvillé


Tous à vos pinceaux !
Ribeauvillé est la première municipalité alsacienne à lancer l'aquarelle dans un salon qui lui soit spécifiquemebnt réservé.
Considérée auparavant comme art mineur, réservé aux croquis ou carnets de voyage, l'aquarelle, déclinée en lavis vaporeux ou en effets précis, jouit d'un regain d'intérêt et utilise tous les modes d'expression.
Ont été sélectionnés par le jury six aquarellistes professionnels :



Jean-François Contremoulin est né le 25 avril 1950 à Bois-Guillaume en Seine-Maritime.
Entré dans le dictionnaire Drouot ( Cotation des artistes modernes contemporains de 1870 à nos jours )
(Il se dit lui-même "obsédé par les corps féminin".

Fernand Lamy, (clic)
 Fernand Lamy peint depuis plus de 40 ans.
 Ses sujets préférés sont dans la nature : les arbres, l'eau, le ciel, le vent, la neige, mais aussi le mouvement et l'émotion au détour d'une attitude de personnages plus suggérés que décrits.

Je voudrais être un géant, prendre à bras-le-corps, les pigments, la couleur, l’eau, et, avec l’énergie d’un magicien éclabousser le papier. 
L’aquarelle est mouvement .

 
“Michèle Reynier peint l'énergie, le bonheur et l'optimisme. Ses aquarelles, très fortes par leurs couleurs et l'émotion qu'elles nous font partager, sont aussi apaisantes et douces par la fluidité de leurs lignes et l'harmonie de leur palette aux teintes chaudes. On y entre avec bonheur pour y rêver.”
 


Martine Laforce, 
Martine Laforce, aquarelliste professionnelle colmarienne, avec sa pleine maîtrise du dessin et une très large palette de teintes sait retrouver l'âme d'une maison ancienne, d'une ferme marquée par la sérénité de son âge ...
Martine peint avant tout des éléments architecturaux, des carcasses de bateaux et laisse transparaître dans ses œuvres le passage du temps qui « donne plus de caractère, une histoire, une vie ». Maquettiste de formation, elle allie la rigueur du dessin à l’aspect plus évasif et poétique de l’aquarelle. Avant de peindre, elle réalise un dessin dans ses moindres détails. Elle s’aide de photos pour restituer le sujet et le peint ensuite. Bientôt, le 6 juillet, Martine quittera son atelier de Haguenau pour venir s’installer à Colmar.


François Malnati(clic)
 François Malnati, de Sélestat, issu du Pop’Ar, met en scène les objets du quotidien, berlingots, pots à crayons ou encore des ampoules électriques en travaillant la transparence et les jeux de lumières. « La nature morte est mon cheval de bataille », affirme François, « de plus pour les effets de transparence, c’est l’aquarelle le meilleur médium ». Sur certains sujets complexes, comme une bobine de fil, l’artiste utilise un appareil photo pour figer la lumière telle qu’elle était au moment où son exposition lui convenait. En perpétuelle évolution, François commence à explorer de nouveaux horizons.

Et c'est dans la salle Traber de la Cave de Ribeauvillé que j'ai assisté hier soir avec mes deux petites filles au vernissage de cette première biennale d'aquarelles.

J'ajouterai que cette exposition et le choix judicieux des artistes exposants m'ont permis de découvrir (redécouvrir) de prestigieux talents. C'est ma petite fille qui a "mitraillé" les oeuvres et je vous en laisse découvrir le diaporama des photos.

Mon engouement pour cet art découle du fait que je suis moi-même aquarelliste "occasionnelle" (les curieux : cliquez ici).
Je suis d'ailleurs ravie de constater que le "but de la Biennale de Ribeauvillé est de favoriser l'éclosion de l'aquarelle dans la région .... "
Buffet sympa - ambiance chaleureuse et je ne manquerai pas de découvrir les éditions d'ouvrages cités lors des discours.



Cette exposition dans un cadre idyllique est à visiter jusqu'au 28 juillet 2011




1 commentaire:

  1. Bonjour Francine,
    J'habite à la Bresse, et je suis allée à Ribeauvillé le 28 juillet : je pratique l'aquarelle et m'intéresse à tout ce qui se passe dans la région concernant la peinture... J'ai découvert votre blog par hasard, et maintenant, j'aimerais connaitre les résultats du concours des peintres dans la rue ! Je suppose que cela est paru dans la presse ??
    Mais pas de "l'autre côté de la montagne", malheureusement !! Si vous avez des photos des aquarelles primées, ce serait super !
    Par la même occasion, je viens de noter la recette de la brandade de lieu noir, et j'ai vu que vous confectionniez des sacs... cela m'arrive aussi !
    Alors, merci pour toutes ces choses intéressantes et à une autre fois sur le net !

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog

Articles au hasard

Blogger
UniversFrancais: Le moteur de recherche pour la France