dimanche

De Orschwihr vers le le Bollenberg "La colline des sorcières"




Il fait beau, le soleil est arrogant et la nature nous lance un petit clin d'oeil prématuré mais bien encourageant. Nous voilà donc en route vers le Bollenberg (clic).

Nous stationnons la voiture à Orschwihr  et nous grimpons vers la Chapelle Sainte Croix (plus communément appelée la "Haksekapel" ou "Chapelle des Sorcières").
D'origine inconnue, cette chapelle est bâtie au XIXe siècle, peut-être sur des fondations plus anciennes. Ce petit sanctuaire jouissait jadis d'une mauvaise réputation. En effet, c'est sur les landes sèches et broussailleuses du Bollenberg que se réunissaient les sorcières des environs.

Nous faisons un large tour sur la colline d'où la vue embrasse la chaîne des Vosges, la plaine d'Alsace, la Forêt-Noire et le Jura. Les enfants réjouis courent dans tous les sens, certains se promènent bras nus, d'autres avec leurs parents se prélassent sur les bancs aménagés. La vue sur Orschwihr est magnifique !

L'air se rafraîchit (ce n'est tout de même que le début de l'hiver) et nous redescendons tranquillement vers Orschwihr. 
Dans cette petite ville Haut-Rhinoise le travail de la vigne représente une grande importance. Le terroir viticole est classé parmi les Grands Crus d'Alsace et témoigne ainsi de la qualité de la production locale.

Une  visite à l'église du village s'impose !
L'église Saint Nicolas, édifiée en style gothique se composait d'une nef charpentée et d'un clocher voûté. Trop petite elle est reconstruite de 1778 à 1782 sauf le clocher qui porte les dates 1576 et 1577.
On y trouve une jolie cuve baptismale en grès et bois (1669) ; la chaire date de la fin du XVIIIe siècle. Saint Mathias et Saint Mathieu sont représentés sur un vitrail du Maître verrier Victor Weckerlin (fin du XIXe siècle)....  
A Orschwihr quelques belles demeures vigneronnes datant des 15e, 16e et 17e siècle méritent le détour. Du Bollenberg, vers l'ancien cimetière en passant par la grand'rue des croix funéraires, croix de chemin, croix-reposoir ... s'érigent et rappellent de généreux donateurs et par les textes gravés les souffrances du christ.
Place de l'église subsistent également les vestiges du Château d'Orschwihr remontant probablement au XIIe siècle. Ravagé par des incendies ... il devient au XIXe siècle le siège d'une exploitation agricole.

Sans prétention aucune, tout simplement pour le plaisir de la découverte, le Bollenberg et Orschwihr méritent que l'on s'y attarde !

=======================================================================================

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Articles au hasard

Blogger
UniversFrancais: Le moteur de recherche pour la France