mardi

Le "Christkindel" - coutume Alsacienne



Pour conserver à la fête de Noël le contexte religieux qui était le sien, protestants et catholiques adoptent un nouveau personnage, qui se trouve être le personnage central de la nativité : l'enfant Jésus. Comme il était malaisé de faire effectuer à un nouveau-né la tournée de répartition des cadeaux de Noël, le "Christkindel" prend les traits d'une jeune fille toute de blanc vêtue, parfois couronnée de lumière dont la parité est soulignée avec la Sainte Lucie des Scandinaves.

Une clochette à la main, elle passe de maison en maison, suivie du Père Fouettard qu'on a emprunté pour la circonstance à Saint Nicolas. Cette coutume est encore pratiquée aujourd'hui dans certains villages d'Alsace qui tentent de maintenir ces traditions séculaires et les Alsaciens qui choisirent la France en 1870, la firent revivre à Paris et dans toutes les localités où ils étaient assez nombreux pour organiser cette tournée de Noël.
Elle a beaucoup surpris les Parisiens qui en furent les témoins et qui, dans les familles catholiques pratiquantes, demandèrent souvent à en bénéficier. Par ailleurs, le rite du "Christkindel" ou "Kindlein" était d'un usage quasi général en Allemagne jusqu'à la guerre et se maintient localement encore de nos jours.

Extrait de Noël, l'avant et Après ... Editions Ronald Hirlé, 3, rue St Aloïse, 67100 STRASBOURG


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Articles au hasard

Blogger
UniversFrancais: Le moteur de recherche pour la France