samedi

Oenologie chez WUNSCH-MANN Viticulteurs Bio à Wettolsheim


"Bonjour à tous, avant tout je voudrais remercier la famille Mann qui a bien voulu nous accueillir dans son domaine"
Ainsi s'exprime Jean-Paul qui a organisé et ce pour notre plus grand plaisir,  une après midi oenologique.
Et en préambule, il nous raconte l'histoire des Wunsch et Mann :



"" Il y a de nombreuses années, vivait à Wettolsheim un monsieur qui s'appelait Joseph Wunsch. Il était secrétaire de Mairie de profession et possédait comme presque tous les villageois une ou deux pièces de vigne pour la consommation familiale du vin.
Comme il était un des seuls au village à bien parler le français, les vignerons lui demandèrent de se rendre en Ardèche pour acheter des plants de vigne. Dès lors, il devint le distributeur des plants des vignes des viticulteurs de la commune et des alentours. Il e,n profita également pour acheter et planter de nouvelles vignes, et de faire la mise en bouteilles. Mais, il lui fallait trouver une solution à cette activité annexe qui l'occupa de plus en plus. Comme il avait de belles filles à marier, Marie-Rose l'aînée, et Alice la cadette, il pense qu'il était opportun de trouver un mari pour l'aînée. Et ... Marie-Rose trouva l'homme rêvé (Wunsch Mann) qui s'appelait Joseph Mann.

En 1948 eut lieu le mariage et fut créée l'entreprise Wunsch-Mann (le souhait et l'homme). Mais Joseph Mann ne s'appliqua pas seulement à faire grandir le domaine, mais également à agrandir la famille. En l'espace de quelques années, la famille s'agrandit ainsi de 7 enfants : Jean-Louis l'aîné, Annette, Michelle, Jacques, Brigitte, Marc et Pierre.

Malheureusement, Joseph Mann décéda trop tôt (en 1984), et c'est Marie-Rose son épouse qui reprit les rênes de l'entreprise pendant 20 ans jusqu'en 2004, secondée au fur et à mesure après leurs études de Jean-Louius, Michèle, Jacques puis Marc.

Des 4 enfants qui sont restés dans l'affaire, Jean-Louis et Jacques reprirent la direction, Michèle la responsabiliré de l'accueil et de l'administratif et Marc devint chef de culture.

Depuius 2008, c'est Jean-François, le fils de Jean-Louis qui est devenu l'oenologue de l'entreprise, et Maxime le fils de Jacques seconde Marc dans les vignes ""
Merci à Jean-Paul pour ce bel exposé !
Voici l'adresse du site du Domaine WUNSCH-MANN en cliquant ici

Et c'est Jacques Mann, patron du domaine, qui prend la parole ; il nous parle avec passion de la nouvelle étape très importante dans la culture de la vigne  : le domaine passe à la culture biologique ! et c'est en 2011,  au bout de trois années d'efforts intensifs,  qu'ils obtiendront le label "BIO" - "Le sol ne doit plus contenir aucune molécule chimique" nous dit-il !

Après la visite de la cave et la dégustation  du millésime 2010 (vin jeune de très petite quantité mais avec un potentiel non négligeable de "garde"),   il nous emmène dans la salle de dégustation où nous sommes confrontés à goùter des vins plus précieux les uns que les autres, accompagnés de toasts, et de kougelopfs le tout flattant nos palais rompus mais non insensibles à ces grands et prestigieux vins !

En premier il nous sert un Pinot Blanc (qui représente 20 % de leur production) suivi d'un Riesling 2008, Cuvée Roi Clovis, (dont l'étiquette représente un tableau dans l'église de Wettolsheim). Puis nous passons à la dégustation d'un Riesling 2007, Grand cru Steingrubler. 
Notre ami Charles Putz intervient et nous parle avec éloquence de Wettolsheim; il nous conseille vivement de visiter le site en cliquant ici.

Nous goûtons ensuite :
-  Un Pinoy Gris 2008 -  Cuvée St Rémy
-  Un Pinot Gris 2007 Steiungrubler
-  Un géwurtztraminer 2006 Steingrubler
-  Un crémant Brut HENQST 1986 (grand potentiel de garde).

L'ambiance se "réchauffe"! mais la dégustation  touche à sa fin ... 
En conclusion  Jacques Mann reprend la parole et nous raconte une petite mésaventure sur la route entraînant une arrestation pour conduite "en état d'ivresse".

" Après une nouba bien arrosée, lui-même ainsi que "deux arcaliens"  ...  se sont retrouvés en cellule de dégrisement.
Les Alcotests ont révélé chez Charles 1, 8 gr d'alcool, et chez Jean-Paul 2,5 ; tous les deux ont été relâchés : curieux non ?
Les gardiens de l'ordre ont cependant gardé Jacques Mann . Son test affichait 3 gr d'alcool.   Après avoir fermé portes et fenêtres du commissariat, ils l'ont entouré et serré dans leurs bras et EN CHOEUR ILS ONT JOYEUSEMENT ENTONNé  "Il est des nôtres !!! ...) ""
 Je suppose que ça doit être une blague ....  !!!

J'ai goûté et apprécié ces échantillons de cépages alsaciens - Quel plaisir

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Articles au hasard

Blogger
UniversFrancais: Le moteur de recherche pour la France