samedi

"L'homme entre Ciel et Terre" - Etienne Guillé


"Une nouvelle approche de la réalité"
Etienne Guillé : Entretiens avec  Jean-Louis Accarias - Paris 1994

Un peu de philosophie en ce chaud début de Week End aoûtien. Et toujours tiré d'un livre "brocanté" au contenu hautement philosophique voici un passage où l'homme est comparé à un ordinateur ...

 "" Si nous comparons un être humain à un ordinateur, ce qui est extrêmement réducteur puisqu'un ordinateur ne vit pas, mais par contre ce qui est très instructif sur les raisons qui ont fait que les êrres humains ont inventé l'ordinateur et le traitement des données informatisables, nous pouvons effectivement retrouver une tripartition : unité de traitement/unité d'échange/unité de contrôle.

Une telle invention technologique rend compte dans les espaces temps linéaires avec toutes les pertes d'informations et de potentialités à l'émergence qui en résultent, d'une organisation tripartite qui me paraît mieux décrite en français par les trois termes : existence/essence/conscience et surtout par les trois termes : Corps/Ame/esprit. 

A force de vouloir construire des appareillages pour nous libérer de l'oppression de la matière, nous finissons par nous comporter et donc ressembler à ces appareillages que nous avons construits. C'est une illustration de l'état de régression que subit actuellement notre pensée créatrice, état qui m'a toujours interpelé.

Ainsi, en construisant des vélos, des voitures, des avions puis des fusées pour aller sur la Lune et peut-être bientôt sur d'autres planètes du système solaire, qu'a-t-on vraiment appris sur la nature humaine ? Cette capacité à aller vite ailleurs a-t-elle accru notre niveau de conscience et nous a-t-elle permis d'explorer le continent perdu ? La réponse est un non DEFINITIF qui dans ses prolongements logiques, est lourd de signification pour l'avenir.

En voulant nous libérer  des contraintes imposées par notre incarnation dans les espaces-temps linéraires, nous nous sommes enfermés dans une tour d'ivoire nous privant à jamais des lumières infinies et inextinguibles provenant des espaces-temps transcendants.

Alors il est heureux que nos entreprises matérielles fassent faillite, que la crise économique se développe et que tous les moyens de la sacro-sainte société de consommation soient au rouge pour nous rappeler à l'ordre et nous obliger à changer radicalement de mode de vie...... ""

Sans commentaires de ma part sauf que peut-être je n'aurais pas vraiment envie de retourner dans l'ère de "La guerre du feu"...  mais à suivre
==========================================

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Articles au hasard

Blogger
UniversFrancais: Le moteur de recherche pour la France