mercredi

Fasenachtskiechle "Beignets de Carnaval Alsaciens"




C'est avec un léger retard calendaire que j'ai confectionné cette après-midi quelques beignets de Carnaval. "Les Fasenachtskiechle Alsaciens"

Le Mardi gras (journée "grasse" qui précède le carême) c'était hier, et aujourd'hui, mercredi des cendres, commence donc le jeûne de 40 jours (pour les chrétiens, du mercredi des Cendres au Samedi Saint inclus).


Beignet (celtique bigle, tumeur, enflure) pâte frite à la poële et qui renferme ordinairement une substance alimentaire.

Bugne (quand on heurte quelque chose, ou que l'on se cogne) venant du franco-provençal "beigne" qui signifie bosse. Cette étymologie explique les deux sens du mot "bugne" c'est à la fois un coup, une ecchymose, une bosse, et un beignet avec une bosse sur le dessus.....



La coutume des beignets remonte aux fêtes romaines des calendes de mars1. Celles-ci célébraient le réveil de la nature par des rites agraires. À cette occasion, les interdits étaient transgressés et les déguisements autorisés.


Avant la période de privation, dite période de jeûne et qui durait quarante jours, il était de coutume de faire la fête et de manger « gras ». D'où Mardi gras, qui est le jour précédant le Carême.


Comme la fête rassemblait un grand nombre de personnes, il fallait confectionner des pâtisseries bon marché et vite préparées. Il s'agissait aussi d'utiliser les réserves de beurre, huile, œufs, avant les quarante jours de jeûne qui allaient suivre. D'où la tradition des beignets et également des gaufres et des crêpes. (Wikipédia)




☚ les ingrédients (pour environ une douzaine de beignets)

Verser dans le pétrin la farine (tamisée) le sucre, le sel, l'oeuf légèrement battu avec le lait tiède et la levure émiettée.

Pétrir durant environ 10 minutes jusqu'à ce que la pâte devienne lisse et homogène. Ajouter le beurre ramolli en plusieurs fois et laisser tourner jusqu'à sa complète incorporation.

Laisser lever la pâte dans un endroit tiède (recouverte d'un film alimentaire) durant une heure - la pâte doit doubler de volume.

Abaisser la pâte au rouleau sur une table ou une planche farinée jusqu'à obtenir une épaisseur de 1 cm environ. Découper les beignets avec un verre passé dans la farine pour obtenir des rondelles. Laisser reposer 30 minutes.

(Les beignets continuent de gonfler durant la cuisson).

Plonger les beignets par petites quantités dans la friture chaude (160 à 170°) en les retournant une fois. Ils gonflent et dorent en quelques minutes. Les égoutter au fur et à mesure sur du papier absorbant et saupoudrer de sucre glace. On peut aussi les rouler dans un mélanger sucre-canelle. (album-photos ici)

Bien qu'avec un peu de retard, la tradition est maintenue ...
Les envahisseurs gourmands sauront apprécier, j'en suis sûre ....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Articles au hasard

Blogger
UniversFrancais: Le moteur de recherche pour la France