mardi

Pâté Campagnard



Cette terrine relativement économique peut se servir en tranches accompagnée d'une petite salade d'hiver ( mâche, scarole ....), de cornichons, de petits oignons .... et d'un Pinot Noir d'Alsace ....
Une fois refroidie la terrine doit "attendre" au réfrigérateur au minimum 24 h avant d'être servie.

Elle se bonifie.


Les ingrédients :
- 250 g d'échine de porcs
- 100 g d'épaule de veau
- 100 g de lard frais
- 60 g d'oignons
- 4 branches de persil
- 2 oeufs
- 2 c. à soupe de cognac (ou d'Armagnac)
- une large et fine barde de lard
- sel - poivre
- 1/2 à 1 c. à café de quatre-épices.
- farine

La recette :
- Coupez chacune des viandes séparément, en morceaux d'environ 1-1/2 à 2 cm.
- Dans le bol du mixer, mettez le sel, le poivre et les quatre-épices ; faites tourner à vitesse 8 (vit. moyenne) ; jetez l'échine de porc sur les couteaux ; arrêtez l'appareil 1 à 2 secondes après l'introduction du dernier morceau ; videz le contenu du bol dans un saladier.
- Faites à nouveau tourner le mixer à vitesse 8, jetez sur les couteaux les oignons, le persil coupé en 2 ou 3 morceaux, le lard gras puis le veau ; arrêtez l'appareil 1 à 2 secondes après l'introduction du dernier morceau ; joignez le contenu du bol à l'échine de porc dans le saladier.
Puis ajoutez les oeufs et le cognac, malaxez bien, rectifier l'assaisonnement qui doit être assez relevé.
- Tapissez une terrine avec la barde de lard, en la laissant largement dépasser ; emplissez avec la farce, rabattez la barde sur la préparation. (les bardes de lard se trouvent au rayon boucherie).

- Fermez la terrine, soudez le couvercle avec une pâte faite de farine malaxée avec un peu d'eau.
- Posez dans un plat à four contenant de l'eau (bain-marie)
- Mettez à four modéré (entre doux et moyen) pendant 2 heures.

Autres photos prises au cours du déroulement de la recette (clic)

Epatez votre famille et vos amis !
Les terrines sont relativement chères lorsqu'on les achète toute prêtes. Incontournable en entrée d'un repas de fête, elles deviennent tout à fait accessibles lorsqu'on les réalise soi-même. Elles séduisent les palais les plus gourmands et les plus exigeants...

1 commentaire:

  1. Que voilà un blog qui met l'eau à la bouche : terrines, Baeckeoffe, gâteaux...la gastronomie alsacienne n'est pas un vain mot, surtout lorsqu'on cuisine soi-même pour accueillir amis et parents!
    En tout cas, mes bredele n'ont pas laissé mes enfants et petits enfants indifférents...j'en suis tout ragaillardi!
    Bonne Nouvelle Année gourmande, culturelle, sportive en perspective!

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog

Articles au hasard

Blogger
UniversFrancais: Le moteur de recherche pour la France