dimanche

Saint Nicolas ... patron des écoliers, apporte-moi des bonbons ....




Il faut savoir que ....
c'est sous sa forme classique (manteau long et longue barbe blanche, conjuguant dans son personnage la faculté de récompense et la faculté de punir) et accompagné du père fouettard qu'il se manifeste régulièrement en Lorraine dont il est le saint patron. Il a son attache principale à Saint-Nicolas de Port, ce bourg de Meurthe et Moselle qui servait de plaque tournante pour le commerce alsacien vers la France au Moyen-Age.

Dans son église Saint-Nicolas, chef d'oeuvre du style flamboyant (XVe XVIe siècle) on trouve la statue du saint et surtout ses reliques qui sont à l'origine d'un important et vivace pélerinage. Encore plusieurs années après la seconde guerre mondiale on préparait la fête de la Saint Nicolas dans les écoles, surtout dans les classes tenues par les soeurs enseignantes de Peltre en Moselle. On répétait la reconstitution du miracle de la résurrection des trois enfants :

La légende :
"" venue du Nord cette légende concerne l'abbé Nicolas de Lion, évêque de Pinoza au VIe siècle. Trois jeunes enfants égarés viennent un soir demander l'hospitalité à un boucher qui la leur accorde. La famine était fréquente en cette période ; aussi, vers minuit, il se munit de couteaux et tranchoirs, tue, dépèce les enfants durant leur sommeil et les met au saloir. Quelques temps après, Nicolas vint à son tour chez le boucher, découvre le triple meurtre et ressuscite les trois victimes. ""

Par ailleurs, quartier par quartier les parents se groupaient pour confier à deux des leurs, costumés en Saint Nicolas et Père Fouettard, les friandises destinées à leurs enfants. A la nuit noire, après le repas du soir les rues des villes et villages lorrains se peuplaient d'apparitions fantasmatiques : la tournée de Saint Nicolas commençait. Après la guerre, certaines villes comme Thionville organisait l'arrivée solennelle de Saint Nicolas qui descend maintenant en hélicoptère.

Et encore ....



"" Des profondes forêts d'Europe Centrale, aux sapins couronnés de neige et qui avaient été les témoins des cérémonies païennes du solstice d'hier va surgir le symbole chrétien de Saint Nicolas consolateur des femmes esseulées : un petit prétendant dans les escarpins à talons. ""





et ... ma recette des männele de la Saint-Nicolas ici

et ... Bonne Saint Nicolas à tous !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Articles au hasard

Blogger
UniversFrancais: Le moteur de recherche pour la France