lundi

Réveille-toi, révolte-toi



Ici je déroge au principe-même de mon blog : "La sérénité".
Mais, ayant été, à l'instant, (re)sensibilisée au sujet par mes enfants, je joins une vidéo traitant du réchauffement de la planète.

Court métrage animé sur un des plus grands défis de l’histoire humaine : éviter le réchauffement planétaire incontrôlable.



Regardez et écoutez :
"" Il ne s’agit vraiment plus que d’ours polaires. En ce moment le destin de la civilisation ne tient qu’à un fil. Jusqu’à présent les calculs sur le réchauffement planétaire ont omi une pièce cruciale du tableau. Le climat planétaire est dangereusement proche de son point de basculement, un point de non-retour, après lequel des conséquences catastrophiques deviennent inéluctables...."" (lien vers le site)

Court métrage réaliste et préoccupant ?

Controverse :

"" L'impact de l’homme sur le réchauffement de la planète ne fait pas l’unanimité. Ainsi, selon l’association américaine Heartland Institute, « plus de 34 000 scientifiques ont signé une pétition pour dire que le réchauffement climatique est probablement un phénomène naturel et ne constitue pas une crise. » Parmi les sceptiques, figure par exemple Claude Allègre, qui considère que la responsabilité de l’homme dans le réchauffement climatique n’est pas établie. Pour défendre ces positions, le Heartland Institute a organisé en mars 2009 une « Conférence internationale sur le changement climatique » à New York. Une tribune pour quelque 70 scientifiques qui citent, parmi leurs arguments « la tendance au refroidissement des températures depuis 2000 » et le fait que « le CO2 n’est pas un gaz à effet de serre vraiment puissant. » "" (lien vers le Site GEO)

Impact déculpabilisant ou autre vérité ?


Autre témoignage :

Claude Lévi-Strauss, précurseur de l'écologie moderne
Père du structuralisme et écologiste précurseur, Claude Lévi-Strauss, qui s'est éteint à l'âge de 100 ans, portait un regard pessimiste sur une planète qu'il disait épuisée et ravagée par la civilisation de masse.

2 commentaires:

  1. Le débat sur le réchauffement climatique n'existe pas, seuls les culpabilisateurs ont accès aux médias. Il est facile de fabriquer un dessin animé catastrophiste qui ne prouve rien. Notre planète en a vu d'autres et continuera à vivre lorsque le genre humain aura disparu, comme les dinosaures il y a 100 millions d'années.

    RépondreSupprimer
  2. Jean a un esprit très fermé, tu penses donc que ce sont les médias qui inventent tout ça pour nous faire peur ? parce que tu trouves qu'on en parle beaucoup ??
    Vu l'urgence de la situation, on en parle encore trop peu, ou en tout cas on agit peu.
    Les dinosaures n'ont jamais utilisés à mauvais escient les ressources naturelles, ils rentraient parfaitement dans l'environnement. Les humains des sociétés riches sont devenus destructeurs, et ça ne sert à rien de fermer les yeux.

    J'espère au moins que tu continues de te renseigner sur le sujet. Home est par exemple un film frappant, on se rend compte de l'avancement anormal de l'utilisation des ressources.

    à bientôt Jean,
    Solène

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog

Articles au hasard

Blogger
UniversFrancais: Le moteur de recherche pour la France