dimanche

Poétique de l'Abandon .... Jacqueline Bilheran-Gaillard au Musée des Beaux-Arts à Mulhouse


Jacqueline Bilherand-Gailard à gauche sur la photo
Aujourd'hui, nous étions en balade à Mulhouse et nous sommes "égarés" au Musée des Beaux-Arts (clic).
Bâtie vers 1780 par le manufacturier Jean Vetter , la «Villa Steinbach» se distingue par son charme et son élégance. Ce très bel hôtel particulier - l’une des rares demeures mulhousiennes du 18ème siècle - fut donné à la Ville de Mulhouse en 1894 par les héritiers de l’industriel Georges Steinbach , dont le nom fut aussi légué au square voisin. Le bâtiment servit d’abord de musée technologique , puis de musée historique , enfin de musée des beaux-arts. Il fut entièrement restauré en 1985.
Le 2ème étage du Musée accueille la création contemporaine : des artistes de renommée internationale sont invités pour des expositions temporaires, en alternance avec des plasticiens de la région mulhousienne.
C'est l'artiste Alsacienne, Jacqueline Bilheran-Gaillard, qui y présente son exposition intitulée "Poétique de l'abandon - De la beauté des choses délaissées", (du 26 septembre au 15 novembre 2009).
Née en 1949 à Ste-Foy-La-Grande en Gironde, elle vit et travaille à Soultzmatt dans le Haut-Rhin et à la Ciotat. L'artiste travaille en même temps photographies et peinture qui sont mêlées sur la toile ..... (suite sur son site en cliquant ici)

"" Depuis longtemps, j'apprécie les oeuvres de Jacqueline Bilherand-Gaillard, ses photographies comme ses toiles, qui au-delà de leurs qualités formelles incitent à la réflexion : une réflexion sur l'éphémère, sur la fugacité de la vie, sur le temps qui passe et qui efface les traces des réalisations humaines, sur les souvenirs qui en demeurent, souvenirs bien souvent recomposés, plus ou moins douloureux ou enjolivés. ""
Extrait de la Préface du Catalogue de l'exposition.
Jean-Marie Bockel - Maire de Mulhouse

Les oeuvres de Jacqueline Bilherand-Gaillard peuvent être abordées de manières diverses.
Pour ma part, je n'ai nullement essayé d'interpréter les intentions de l'artiste :

Je me suis simplement laissée aller à une très forte émotion ... et je lui témoigne ici toute mon admiration.

2 commentaires:

  1. Merci de m'avoir donné envie d'aller voir cette expo ; devant être à Mulhouse vendredi, je passerai. Je suis attiré également par la poétique des objets abandonnés, ainsi que par celle des friches industrielles!
    Bien cordialement

    RépondreSupprimer
  2. Je suis allé effectivement vendredi voir cette exposition à Mulhouse. Le travail photo/acrylique m'a fortement intéressé, ainsi que la problématique des objets de rebut, des objets abandonnés...Une poétique visuelle et affective à la limité du non-figuratif. J'ai pris le catalogue afin de pouvoir y revenir à loisir. Merci encore de nous en avoir parlé d'un façon qui donnait "envie" d'y aller ragarder de plus près!

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog

Articles au hasard

Blogger
UniversFrancais: Le moteur de recherche pour la France