vendredi

SAMSON ou Chimchon (en hébreu)


Détail du Samson de l'Abbatiale St Maurice d'Ebersmunster

Sélestat. Eglise St-Georges.
Eglise Sts Pierre et Paul à Andlau - Chaire de 1715
Eglise St-Grégoire à Stenay (Meuse) Samson volée le 23.10.1997

Samson est un héros israélite d'une force herculéenne. Il est dit que sa force lui venait de sa longue chevelure.

J'ai "creusé" le sujet à la suite du passage, le week-end dernier, à l'abbatiale d'Ebersmunster ; la sculpture de Samson soutenant la chaire m'a fortement impressionnée. "Dans presque toutes les églises se trouvaient une chaire à prêcher d'où le curé ou le pasteur prononçaient leur sermon. Cette chaire comprenait en général un escalier, une cuve portée par une colonne ou suspendue et un abat-voix. A partir de la seconde moitié du XVIe siècle, certains supports de chaire prirent une forme humaine".
Une représentation de Samson soutenant la chaire identique, à celle d'Ebersmunster se trouve à Andlau. La peau du lion qu'il a tué donne à Samson la force de soulever la cuve. Sa sculpture est attribuée à Franz Haüser, issu d'une famille de sculpteurs originaires de la Forêt-Noire et qui ont principalement oeuvré dans les ateliers de la cathédrale de Fribourg-en-Brisgau. Le support de la chaire de l'église St-Georges à Sélestat représente également Samson. La chaire renaissance se distingue par l'exceptionnelle richesse de son décor. Achevée en 1619, elle présente une cuve en pierre peinte et dorée, porté par deux colonnes et un athlétique Samson aux veines saillantes.
Dans la commune de Stenay (Meuse) une statue de Samson provenant de la chaire à prêcher du XVIIIe siècle de l'Eglise St-Grégoire a été volée le 23.10.1997.

De très belles sculptures romanes représentent Samon terrassant le lion. On peut voir sur un pilier de la Cathédrale à Autun une sculpture de Samson renversant le temple.












""La femme de Manoah, jusqu'alors stérile, apprend de l'ange de Dieu qu'elle enfantera un fils qui délivrera Israël des Philistins. Cet enfant devra être consacré à Dieu, dès sa naissance, en tant que « Nazir». Les lois relatives au nazir impliquent notamment que le rasoir ne passe jamais sur sa tête et qu'il ne consomme jamais d'alcool. L'homme « à l'apparence d'ange » reparaît pour confirmer à Manoah et à sa femme qu'ils auront un enfant qui devra suivre les lois du nazir. L'ange disparaît alors dans les flammes et ils reconnaissent que c'était un ange de Dieu. Samson naît et grandit...... ""

A l'avenir, je serais plus attentive aux chaires dans les églises que je visiterai lors de mes balades "culturelles".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Articles au hasard

Blogger
UniversFrancais: Le moteur de recherche pour la France